Le développement du tourisme d’affaires en Inde

L’Inde est l’une des destinations touristiques les plus populaires au monde. Le pays colore le monde avec ses teintes magiques et vibrantes comme un arc-en-ciel colore le ciel sans fin. C’est une destination de rêve pour de nombreux touristes et vacanciers. Il récompense les voyageurs avec ses caractéristiques culturelles uniques, sa géographie diversifiée et ses innombrables attractions d’intérêt touristique dispersées dans des lieux touristiques pittoresques. C’est une terre d’une beauté extraordinaire avec ses paysages pittoresques, ses stations de montagne magnifiques, ses sommets enneigés, ses champs luxuriants, ses magnifiques plages, ses backwaters à couper le souffle, ses lacs magnifiques, ses cascades chatoyantes et ses magnifiques rivières. Il a des sites du patrimoine mondial et certains des monuments magnifiques dans le monde. En fait, le beau pays de l’Inde est une destination idéale pour un tourisme exceptionnel et des vacances parfaites. Chaque année, les touristes du monde entier affluent en masse pour explorer l’impressionnant tourisme du pays. Et oui, les touristes ont toujours une bonne expérience tout en explorant le pays.
Il existe plusieurs lieux touristiques pittoresques en Inde qui attirent les touristes du monde entier. Le Rajasthan, le Jammu-et-Cachemire, l’Himachal Pradesh, le Karnataka, le Madhya Pradesh, l’Uttar Pradesh, l’Uttarakhand, le Maharashtra, le Delhi, le Tamil Nadu, le Goa, le Kerala, le Sikkim, etc., sont des États touristiques populaires dans l’État. Chaque État du pays est connu pour son charme et son attrait magnétique. Les états pittoresques du pays ne manquent jamais de voler le cœur des voyageurs avec de nombreuses attractions accrocheuses.
Les stations de montagne, les plages, les backwaters, le patrimoine et les monuments, les parcs animaliers et les sanctuaires, les lieux de pèlerinage, les villes, les arts et l’artisanat, la culture, les traditions, etc. sont les principales attractions du pays. Et oui, les touristes adorent explorer ces attractions lors de leurs visites et voyages en Inde.
Dalhousie, Shimla, Manali, Ranikhet, Gangtok, Munnar, Cachemire, Srinagar, Gulmarg, Kullu, Khandala, Darjeeling, Mont Abu, Coorg, Coonoor, Mussoorie, Ooty, Kodaikanal, etc. sont quelques-unes des stations de montagne populaires du pays. Ces stations de montagne sont très populaires parmi les couples en lune de miel, les amoureux de la nature, les vacanciers, séminaire les passionnés d’aventure et les touristes des centres d’intérêt spécialisés du monde entier. Tous sont doués d’une superbe beauté et ne manquent jamais de voler le cœur et d’attirer l’attention des voyageurs.
Le patrimoine et les monuments du pays sont des attractions très populaires de la visite en Inde. Taj Mahal, complexe du temple de Khajuraho, temple de Konark Sun, ruines de l’université de Nalanda, des grottes d’Ajanta-Ellora, des grottes d’Elephanta, du fort de Neemrana, du fort de Kumbhalgarh, de Fatehpur Sikri, du fort d’Amber et du palais, etc., sont quelques-unes des attractions populaires du patrimoine touristique indien . Les voyageurs n’oublient pas d’explorer ces monuments lors de leurs voyages en Inde.
Le pays diversifié de l’Inde est également célèbre pour la richesse de sa flore et sa faune. Il existe plusieurs parcs animaliers et sanctuaires dans le pays qui attirent les touristes du monde entier. Parc national de Bandhavgarh, parc national de Corbett, parc national de Gir, parc national de Ranthambhore, sanctuaire de faune de Sariska, réserve d’oiseaux et parc national de Keoladeo Ghana, parc national de Kanha, parc national de Sunderbans, parc national de Periyar et réserve de tigres, etc. sont quelques-unes des destinations fauniques populaires à la campagne. Vous ne devriez pas manquer d’explorer ces destinations fauniques si vous voulez ajouter un charme supplémentaire à vos vacances en Inde.
Delhi, Jaipur, Udaipur, Mumbai, Bangalore, Kolkata, Varanasi, Mysore, Hyderabad, Fort Kochi, Trivandrum, Chennai, séminaire etc. sont parmi les villes incontournables du pays. Goa et le Kerala sont très populaires parmi les touristes pour le tourisme balnéaire. Le Kerala est également connu pour le tourisme médical et le tourisme en amont. Varanasi, Haridwar, Amritsar, Ajmer, Pushkar, Jammu, Katra, Mathura, Bodhgaya, Shirdi, Rishikesh, Kanyakumari, Madurai, etc. sont quelques-uns des sites de pèlerinage célèbres du pays. En fait, l’Inde est dotée de nombreuses attractions. Il y a beaucoup plus d’attractions dans le pays. Il existe plusieurs forfaits de visites en Inde disponibles sur le marché. Vous pouvez en choisir un et explorer les attractions et le tourisme impressionnant de l’Inde de manière de plus en plus pratique et systématique.

Des incentives sur les plages espagnoles

Une des choses les plus merveilleuses qu’un être humain puisse faire dans cette vie est de faire une pause et de se détendre après les horaires chargés de survie. Une des choses les plus merveilleuses qu’un être humain puisse faire dans cette vie est de faire une pause et de se détendre après les horaires chargés de survie. Ceux qui attachent de la valeur à leur bien-être et qui veulent profiter de la vie avant qu’il ne soit trop tard, le font en voyageant dans différents pays magnifiques du monde, pour faire l’expérience de ce que l’on ne peut pas trouver dans leur pays natal, pour simplement météo et scénario, ce qui est très thérapeutique. L’Espagne est une destination touristique majeure dans le monde, séminaire avec des milliers de touristes affluent chaque année. Parmi les raisons qui donnent à ce pays l’avantage de recevoir des visites du monde entier sont les nombreuses plages, les parcs nationaux et les grandes œuvres architecturales, qui jouent un rôle important dans l’histoire du pays. Les plages espagnoles, par exemple, attirent de nombreuses personnes, en raison de leurs eaux cristallines, de leur sable magnifique, de leurs baies et de leurs criques merveilleusement créées. Les vues depuis les plages sont magnifiques et reposantes. Peut-être ce qui rend l’Espagne très riche en plages, qui jouent un rôle important dans le tourisme, est le fait qu’il a deux côtes qui ont de très belles îles et plages.

Ce sont la mer Méditerranée et la région de l’Atlantique, séminaire qui forment respectivement les îles Baléares et les îles Canaries. Les plages espagnoles sont très attrayantes en raison des monuments historiques qui les entourent. Ils sont très pratiques pour ceux qui veulent profiter des eaux, puis regarder les monuments et apprendre une chose ou deux sans avoir à quitter les plages magiques. Par exemple, vous pourrez visiter le monastère médiéval et les ruines romaines, ainsi que les palais de la péninsule ibérique. La côte méditerranéenne compte plusieurs côtes, parmi lesquelles la Costa Calida, les coûts de Almeria et la Costa Tropical, qui possèdent toutes de superbes plages. La Costa Brava, la Costa Dorada et la Costa Maresme se trouvent également de ce côté. Les plages ici se distinguent par leur beauté éloquente et leur climat agréable. La Costa Verde, la Costa Da Morte et les côtes de Cantabrie sont situées du côté de l’océan Atlantique. Les plages de ce côté sont glamour et belles et sont nombreuses. Cela donne aux touristes la chance de vivre les contrastes de chaque île. , car ils ne sont pas les mêmes dans tous les aspects. Chacune des îles a quelque chose de différent à offrir. Les amateurs de soleil et ceux qui recherchent des endroits propices à la détente et à la pratique de sports passionnants lorsqu’ils explorent les magnifiques environs devraient envisager de visiter ces plages. La diversité et la quantité des plages espagnoles en ont fait l’un des leaders du tourisme balnéaire dans le monde.

Manager le changement et la communication

J’ai beaucoup pensé au changement ces derniers temps. Les entreprises changent tout le temps. En tant qu’individus, nous changeons aussi. Qu’il s’agisse de petits ou de grands changements, nous en avons toujours un à un moment donné. À un certain niveau, l’établissement d’objectifs et les résolutions concernent la création de changements.

Mais une chose que je remarque au sujet du changement, c’est que les gens veulent que cela se produise sans communiquer tous les détails dès le départ. Voici un exemple:

Employé: «Oh, je n’ai pas parlé avec eux. Ils ne vont pas m’écouter. « 
Maintenant, je sais que vous avez dans la tête la même réponse que moi. «Comment peut-on écouter si on ne leur parle pas?!». Il en va de même lorsque les responsables demandent à un cadre supérieur de parrainer ou de défendre un projet. Nous voulons que l’exécutif soutienne l’initiative, mais nous ne prenons pas le temps de communiquer son rôle.

J’ai récemment eu la chance d’assister au séminaire virtuel de la Société pour la gestion des ressources humaines (SHRM) sur le thème «Gestion du changement: mener des transformations réussies». Le séminaire était dirigé par Todd Brodie, Ph.D., SHRM-SCP. Brodie a fait du bon travail en prenant ce qui pourrait être une discussion très théorique sur la gestion du changement et en partageant des exemples pratiques de la façon dont les organisations peuvent mettre en œuvre avec succès le changement.

Je ne vais pas gâcher le séminaire pour vous (parce que vous devriez le prendre), mais l’un de mes plats à emporter était dans le domaine de la communication. Spécifiquement, communiquez aux promoteurs de projets ou aux champions comment ils peuvent être les plus utiles. En matière de gestion de projet, nous nous rappelons de demander de l’aide. Mais expliquons-nous à quoi ressemble ce soutien? Voici six choses que nous devrions partager:

Pourquoi le changement est important et où il s’inscrit dans l’échelle des priorités. La première partie de celle-ci prend tout son sens. En demandant l’aide de quelqu’un, nous voulons qu’il connaisse les détails du changement et explique pourquoi il est important. Mais regardons les choses en face, on demande à cette personne d’appuyer d’autres projets. En fait, organisation de séminaire il est possible que nous leur demandions de soutenir d’autres projets. Chaque initiative de changement ne peut être la priorité numéro un. Aidez la personne à comprendre où se situe ce projet dans toutes les autres choses qui se passent. Comment leur soutien (ou non soutien) impacte le changement. Il y a une raison pour laquelle vous demandez à cette personne d’être le sponsor ou le champion du projet. Dites-leur la raison. C’est juste. C’est peut-être à cause de leur pouvoir de connexion. Ou leur pouvoir d’expert. Peut-être est-ce dû à leur pouvoir d’information. Quelle que soit la raison, donnez à la personne l’occasion de décider qu’elle souhaite utiliser son pouvoir pour le projet proposé. Sinon, vous pourriez être déçu plus tard lorsque vous leur demandez d’utiliser leur pouvoir et qu’ils disent «non». Quels obstacles pourraient être sur le chemin et comment ils pourraient aider. Un promoteur de projet peut poser la question, mais si ce n’est pas le cas, le sujet doit être traité de toute façon. Si vous savez qu’il y aura des difficultés en cours de route, informez-en le sponsor afin qu’il puisse commencer à réfléchir à la manière dont il peut contribuer à en minimiser l’impact. Parfois, nous ne connaissons pas les problèmes tant qu’ils ne se produisent pas et tout le monde doit faire face à la surprise. Mais, à l’occasion, nous pouvons anticiper un obstacle et y remédier dès le départ. Les noms de toutes les autres personnes impliquées dans le projet. Autant que nous aimerions dire: «Nous sommes tous une équipe. Rah! Rah! ”La politique de bureau peut souvent jouer un rôle dans les projets. Il est possible que le soutien d’une personne à un projet repose sur celui qui est impliqué. Pas seulement du point de vue de la personnalité, mais du point de vue de la performance. Un sponsor pourrait dire: «La seule chance que ce projet réussisse est si Jose fait partie de l’équipe.» Lorsque vous pouvez répondre, «j’ai déjà parlé à Jose et il est à bord». Cela pourrait sceller l’accord. L’engagement de temps requis. Nous avons tendance à ne pas y penser car les champions ou les sponsors du projet ne font pas partie de l’équipe du projet. Mais cela implique toujours du temps. Dites à la personne quand son temps sera nécessaire afin qu’elle puisse décider si elle a le temps de donner. Il est possible qu’ils demandent à négocier un peu de temps pour pouvoir soutenir votre projet ET faire d’autres choses. Quand ils recevront des mises à jour sur le projet. La dernière chose que vous voulez faire est de garder votre projet champion dans le noir. Ils ne peuvent pas aider quand ils ne savent pas ce qui se passe. Découvrez à quelle fréquence ils aimeraient ces mises à jour ainsi que leur format. Si vous leur demandez d’aider à mener le projet à bien, alors soyez prêt à partager avec eux des informations sur leur emploi du temps dans le format de leur choix.

Les projets et les changements vont de pair comme le chocolat et le beurre de cacahuète. (Désolé, je ne pouvais pas résister à la comparaison.) Et les principes fondamentaux de la gestion de projet nous indiquent que nous devons avoir un champion de projet efficace. La seule façon de le faire est d’énoncer clairement leur rôle lorsque nous leur demandons leur soutien.

P.S. Si vous ne le savez pas, SHRM propose des séminaires sur une grande variété de sujets ainsi qu’un cours de préparation à la certification. Les programmes sont organisés dans toutes les villes des États-Unis et de manière virtuelle. Pour une liste complète des offres de programmes, consultez le site Web de SHRM Education. Oh, et n’oubliez pas les séminaires sont pré-approuvés pour les crédits de développement professionnel.

Russie – conférence Poutine et ses espions

Vladimir Poutine espère que la libération du journaliste d’investigation russe Ivan Golounov, en réponse à une campagne de protestation publique sans précédent, démontre ses compétences en tant que « bon tsar » disposé à protéger ses sujets des excès des services de sécurité et de police russes. . Golunov a été arrêté de façon maladroite après que ses révélations sur la corruption au sein de l’élite moscovite lui firent trop d’ennemis.

Mais la plupart des Russes comprennent trop bien que de tels cas sont un symptôme de la mesure dans laquelle Poutine laisse les services de renseignement piller et persécuter à leur guise. Siloviki, jadis considéré comme son plus grand allié, un terme typiquement russe qui désigne les «hommes de force» des forces armées, du renseignement et des services de sécurité, apparaît de plus en plus comme le plus gros problème de Poutine. Le Forum économique international annuel de Saint-Pétersbourg, tenu plus tôt ce mois-ci, avait pour but de présenter possibilités d’investissement en Russie, était hanté par le spectre de l’homme d’affaires américain Michael Calvey, dont l’arrestation plus tôt cette année a provoqué une onde de choc dans la communauté internationale des investisseurs. Calvey, l’un des membres d’un groupe restreint d’étrangers qui restent attachés au marché russe, nie tout acte répréhensible et a été relâché, mais aurait été inculpé à la suite d’une plainte déposée par un concurrent du service de sécurité fédéral (FSB), son successeur. organisation du KGB. Pendant ce temps, une série d’aventures souvent mal pensées, allant de l’intervention au Donbass en 2014 en passant par les élections américaines de 2016, en passant par la tentative d’assassinat manqué de Sergueï Skripal en Grande-Bretagne en 2018, ont laissé la Russie sous sanction, l’OTAN réunis, l’Europe se réarmant et les Etats-Unis avec une politique de la Russie plus dure que jamais depuis l’effondrement de l’Union soviétique.

Des persécutions à l’aventurisme, la plupart de ces développements ne proviennent pas de Poutine, mais d’autres: du monde de la sécurité et du renseignement, ainsi que de leurs amis, clients et partenaires dans les domaines économique et politique. Le patron peut approuver leurs manigances internationales en particulier, mais il convient de se demander dans quelle mesure il se laisse guider par elles.

Le mythe le plus pernicieux et le plus répandu parmi les mythes que l’Occident pense de Poutine est la personnalité du président russe en tant que fantôme et spymaster accompli. Ce qui est clair, c’est que nous méconnaissons sérieusement les relations de Poutine avec ses propres services de renseignements. prestations de service. Plutôt que le maître espion, il est plutôt un «fan de fantômes», trop facilement séduit et bousillé par ses maîtres-espions.

On peut dire qu’il l’a toujours été. Alors qu’il était encore à l’école, il s’est rendu au siège régional du KGB soviétique à Léningrad, revue du séminaire Saint-Pétersbourg étant encore connu à l’époque. Ce bâtiment à côté de dalle, connu sous le nom de Bolchoï Dom – «la grande maison» – avait une réputation infâme, ayant été auparavant les bureaux de la police secrète de Staline. Des ennemis présumés de l’État avaient été exécutés dans ses sous-sols inondés de sang, mais l’adolescent Poutine est passé pour un conseil de carrière. Un officier du KGB insouciant lui a dit de partir et de faire son service militaire ou d’obtenir son diplôme universitaire en premier. Et il l’a fait: Poutine est allé à l’Université d’État de Léningrad, a obtenu son diplôme et a rejoint le KGB. Il resterait au service pendant 17 ans, période que beaucoup se sentent lui donner forme. « J’ai regardé dans les yeux de M. Poutine », a déclaré le sénateur américain John McCain après sa rencontre, « et j’ai vu trois choses: un K, un G et un B. »

Les leçons de Berkeley

Philosophe irlandais et évêque de Cloyne, Berkeley est reconnu comme le père de idéalisme philosophique, qui a essayé de montrer comment, en utilisant ses propres hypothèses le matérialisme de Locke et de Newton était intenable. Son plus célèbre adage est ‘esse est percipi’ («être, c’est être perçu»). Suivant la théorie de la perception causale de Locke, Berkeley, comme d’autres, a noté que cela implique un écart logique entre le sujet et la réalité. Cet écart logique, souvent appelé par les philosophes «le voile de la perception», est généré de la manière suivante. La théorie causale de la perception soutient que les objets du monde extérieur ont une causal sur nos sens et ainsi produire des idées dans l’esprit de l’objet. serveur. Ainsi, un vase ordinaire commence une chaîne d’événements causaux d’abord dans la rétine de l’observateur, puis dans les voies neuronales de l’observateur qui conduisent lui de voir «un vase». La vue du vase, cependant, est une construction à l’intérieur de esprit, un fait apparemment soutenu par le l’existence d’hallucinations et d’impressions visuelles. âges dans les rêves. Si la perception du vase est une construction – ou une « idée » d’utiliser le terme de Berkeley – l’esprit, alors il s’ensuit que ce que nous voyons réellement n’est pas la cause réelle de l’idée, le vase réel, mais seulement l’idée elle-même. En conséquence, il s’agit d’une hypothèse de supposons que la cause de la construction ressemble réellement à ce que nous percevons. Il pourrait être, pour autant que nous sachions, que les idées de vases soient causées par quelque chose de tout à fait irréel. vase comme. Mais puisque toutes nos perceptions du monde sont générées à l’intérieur de l’esprit, nous n’avons aucun moyen de dire si la réalité ressemble vraiment à nos idées ou non. George Berkeley (à droite) avec sa famille. En 1734, Berkeley a été consacrée Évêque de Cloyne dans son Irlande natale. Berkeley a invoqué une série d’arguments utilisant ce « voile de perception ». conclut que, puisque nous ne percevons jamais rien d’appel appelé «matière», mais uniquement des idées, c’est une conjecture intenable de présumer qu’il existe un substance matérielle se trouvant derrière et en soutenant nos perceptions. Locke et d’autres avaient résisté à cette suggestion en faire la distinction entre les qualités primaires, telles que la solidité, l’extension et figure, et des qualités secondaires, telles que la couleur, le goût et l’odorat, n’affirmant que les qualités secondaires dépendent de l’esprit. Mais les arguments de Berkeley semblent montrer qu’il n’existe aucune distinction valable entre qualités primaires et qualités secondaires dans ception. En conséquence, tout s’avère dépendant de l’esprit. Si quelque chose échoue être une idée dans l’esprit de quelqu’un, elle n’existe pas, d’où le célèbre dicton de Berkeley «Être, c’est être perçu».

Un groupe d’entreprise

Un groupe d’entreprises ou groupe est un ensemble d’entreprises, présentant des personnalités morales distinctes, mais entretenant des liens directs et indirects principalement financiers (participations ou contrôle) mais aussi fréquemment organisationnels (dirigeants, stratégies, etc.), économiques (mise en commun de ressources) ou commerciaux (ventes et achats de biens ou de services). L’existence de personnalités morales distinctes, permet de caractériser la notion de groupe et la différenciant par exemple des relations qui existent entre une entreprise et ses établissements ou succursales. Un groupe d’entreprise est « chapeauté » par une entreprise qualifiée de « tête de groupe », entreprise non contrôlée directement ou indirectement par une autre entreprise et ayant donc au moins une filiale.

Développer son chiffre d’affaires

Vous souhaitez créer ou structurer vos fonctions commerciales et marketing ? Développer votre CA et votre rentabilité ? Diversifier votre portefeuille clients ou prospecter des nouveaux marchés ? Quels que soient vos objectifs, le dispositif Commercial PME vous propose un accompagnement « sur mesure ». Une offre personnalisée Commercial PME s’adapte à vos besoins et à votre niveau de connaissance et de maturité sur les points clés de la fonction commerciale et marketing. Après un diagnostic approfondi de votre situation avec un consultant expert, vous écrivez ensemble un plan d’actions et de formation. Vous êtes ensuite accompagné(e) tout au long de la réalisation de ce projet qui dure une année en moyenne. Votre accompagnement sera enrichi par des échanges inter-entreprises qui vous permettront de prendre du recul sur les processus engagés, de vous enrichir d’expériences et de favoriser le développement d’un réseau inter-entreprises. Quelques exemples de thématiques abordées dans le cadre du programme Commercial PME L’entreprise a besoin de : – Professionnaliser sa démarche commerciale – Augmenter ou rétablir ses marges – Se positionner clairement dans un environnement concurrentiel mondial – Être en phase avec les évolutions de son marché – Transformer et/ou adapter son offre et modifier son modèle économique – Faire face à l’infidélité de ses clients (fragilité) / Trouver de nouveaux clients – Étoffer son équipe commerciale, adapter son organisation pour servir de nouveaux objectifs – Articuler sa fonction commerciale avec les autres services de l’entreprise (production…) Les résultats observés : – Augmentation du CA – Amélioration de l’organisation commerciale – Amélioration de la rentabilité (augmentation de la marge) – Diminution des coûts directs de la force de vente – Recrutement de profils commerciaux – Montée en compétences de salariés – Augmentation du taux de transformation des devis

Un bon commercial ?

Il est courant de penser que tout le monde peut faire un bon commercial mais, en réalité, ce métier nécessite de nombreuses compétences. Voici plusieurs compétences, qualités et traits de caractère dont vous aurez besoin pour réussir.

Confiance en soi
Pour réussir, vous devez faire en sorte que les gens aient confiance en vous et dans les produits que vous vendez. C’est impossible si vous n’avez pas confiance en vous. Vous devez également pouvoir encaisser les refus puisqu’ils font partie intégrante du métier de commercial. Dans le même temps, vous ne devez pas non plus tomber dans l’excès inverse puisque l’arrogance peut être un motif de refus.

Capacité et volonté d’écouter
Les meilleurs commerciaux sont ceux qui écoutent leurs clients. Au lieu de vous lancer dans une réunion ou un appel téléphonique avec un texte bien trop rodé, vous devez être capable d’écouter ce qu’un client veut réellement et adapter votre discours et/ou votre proposition commerciale en conséquence. Si vous utilisez des termes qui suscitent un intérêt direct chez votre client, par exemple les économies ou les gains qu’il peut réaliser grâce à votre proposition, vous avez plus de chances de le convaincre.

Capacité à rester concentré
Cela étant dit, vous devez avoir une vision claire du « processus commercial », de la manière de cibler et de prendre contact avec les personnes compétentes à la manière d’aborder les réunions commerciales. Au final, vous ne devez jamais perdre de vue le fait que votre mission consiste à vendre et à générer des recettes.

Capacité certaine à communiquer
Pour réussir dans ce métier, vous devez être habile au téléphone pour mettre un pied chez un client puis faire preuve de la même habileté lors des réunions pour, au final, conclure la vente. Mais, plus important encore, vous devez posséder une excellente capacité à communiquer pour définir les caractéristiques et les besoins de chacun de vos clients. Au final, vous devez gagner leur confiance et devenir une personne à qui elles demandent des conseils.

Créativité
Dans le domaine commercial, les choses ne se déroulent jamais comme prévu. Même si vous avez su implicitement gagner la confiance d’un client, il y a toujours un grain de sable pour enrayer la machine commerciale. Vous devez être prêt à surmonter cet obstacle en préparant des plans B, C voire D. Si votre client décide soudainement que votre offre ne lui convient pas, vous devez lui proposer une solution alternative.

Soif d’apprendre
Les clients ont tendance à faire confiance aux personnes qui sont désireuses d’apprendre et, au final, à les respecter. Pour les mêmes raisons, elles se désintéresseront dès qu’un commercial mal préparé fera une erreur. Vous devez apprendre à connaître les produits, l’industrie et les concurrents à chaque instant. Ces connaissances sont, au final, ce qui vous permettra de devenir le conseiller précieux que vous cherchez à devenir.

Persévérance
La persévérance est le premier atout d’un commercial face aux défis auxquels il sera confronté chaque jour. Si vous êtes de ceux qui abandonnent à la moindre difficulté, le métier de commercial n’est pas pour vous. Si votre proposition est refusée, si un concurrent améliore son offre ou si une entreprise avec laquelle vous négociez n’a pas les moyens de verser le tarif minimum fixé par votre entreprise, vous devez être capable de réagir de manière positive. Fondamentalement, vous devez comprendre que vous consacrerez beaucoup de temps à des contrats qui n’aboutiront peut-être jamais à rien. Toutefois, dans le même temps, il y a toujours une autre opportunité quelque part.